Qui suis-je ?

Anaïs Colin est une artiste peintre française née en 1983 et originaire du Sud-Finistère.

Formation artistique

Anaïs Colin s’intéresse très jeune aux arts plastiques (peinture, sculpture) et décide ainsi de réaliser ses études secondaires en arts appliqués. Intéressée par le travail des matières, elle intègre ensuite en 2001 l’Ecole Duperré (Paris) en section « art, textiles et impression ». Désirant confronter son savoir faire en design textile au domaine de la mode, elle poursuit ensuite son apprentissage technique et artistique en intégrant en 2003 l’Ecole Nationale Supérieure des Arts Décoratifs de Paris en section « vêtement ». Elle en sortira diplômée en 2006 après une immersion de 6 mois au London College of Fashion de Londres en section « prêt à porter féminin ».

Des arts textiles à la peinture figurative

Pendant ces années d’étude, Anaïs Colin continue de peindre au gré de son temps libre. Elle travaille habituellement sur toiles et sur carton, et met en œuvre essentiellement des peintures acryliques et encres de chine. La jeune artiste peintre utilise pour cela différents procédés de collage et marouflage de vieux papiers chinés dans les brocantes. Ses travaux sont progressivement enrichis de certaines techniques acquises en design textile telles la sérigraphie. Ses œuvres sont graphiques et colorées. Elle s’intéresse en particulier à des thèmes figuratifs et met en scène des objets du quotidien.

Ses débuts d’artiste peintre sur Paris

La peinture occupe peu à peu une place grandissante dans sa vie, et Anaïs Colin commence dès 2005 à exposer son travail. En 2006, au terme de ces études, forte de ses premières expositions et rencontres avec le public, Anaïs Colin décide de consacrer sa vie professionnelle à la peinture. Elle séjourne alors à Paris jusqu’en 2012, où elle alterne phases de création et périodes d’exposition temporaires. Notamment, elle réalisera une série d’expositions sur le littoral breton en période estivale. A noter sa participation en octobre 2011 à la Foire d’art contemporain de Canton en Chine (Guangzhou International Art Fair). Et également de 2009 à 2011 aux deux ventes annuelles de la Jeune création contemporaine à la salle des ventes Drouot Richelieu.

Installation d’un atelier-galerie sur Rennes

En 2012, l’artiste peintre s’installe à Rennes avec le projet d’y ouvrir à l’année un atelier-galerie de peinture. Un an plus tard, c’est dans un local de la Rue Hoche – à 100m du Parlement de Bretagne – qu’elle établira son atelier et une surface d’exposition ouverte au public. Ce sera alors pour elle l’occasion de développer un nouveau thème autour des monuments historiques et vieilles bâtisses rennaises qu’elle replace dans son univers artistique.

Un premier thème abstrait en 2015

En 2015, Anaïs Colin développe une série de nouvelles toiles aux lignes plus abstraites. Elles viennent révéler un nouvel axe de sa sensibilité artistique.

Développement d’une activité d’édition

Depuis 2016, Anaïs Colin propose des reproductions numériques de certaines œuvres originales figuratives, en quantité limitée et signées.